FRNL | | NewsBibliothèqueAgendaNewsletterJobsAdvertisingContact |
  
Accueil » Les entreprises s’adaptent à la façon dont les collaborateurs souhaitent travailler

Les entreprises s’adaptent à la façon dont les collaborateurs souhaitent travailler

(photo: <a href='https://nl.123rf.com/profile_tomas1111'>tomas1111</a> - 123RF)
(photo: tomas1111 - 123RF)

C’est en quelque sorte la conclusion la plus importante du dernier « European Office Occupier Outlook » publié par Saville. L’occupation européenne de surface de bureaux s’est élevée en 2021 à 8,2 millions de mètres carrés, ce qui représente un redressement important de la demande en espace de bureaux (4% supérieur à la moyenne de ces 5 dernières années). Cette tendance positive se confirme également cette année avec un volume record de nouveaux bureaux loués durant le premier trimestre, depuis la même période en 2019. Savills voir une explication dans le report des décisions des locataires, mais il y a plus.

Pour l’ensemble de l’année 2022, Savills s’attend à un total de 9 millions de mètres carrés, soit 10% de mieux que l’an passé. Outre le volume, la motivation est également intéressante : les locataires recherchent aujourd’hui des emplacements de choix et essaient de compacter la surface au sol utilisée.  Les décisions dépendront fortement du niveau de qualité des bureaux disponibles.
L’inoccupation européenne des bureaux s’est stabilisée entre le troisième trimestre 2021 et le premier trimestre 2022 à 7,2%. Ceci est en partie dû à un déficit de nouvelles réceptions de bureaux, mais aussi à la conservation par les locataires des bureaux qu’ils avaient envisagé de quitter.
Les chiffres les plus élevés d’inoccupation en Europe sont enregistrés à La Défense (Paris, 13,7%), Varsovie (12,2 %) et Bucarest (11%). Le taux d’inoccupation y a toutefois légèrement baissé au cours des six derniers mois.

Télétravail
L’analyse la plus récente de l’influence du télétravail sur la demande d’espace de bureau est estimée par Savills à une diminution de 10% de la demande, avec les marchés les plus résilients en Europe du Nord et de l’Ouest.
Savills constate une demande croissante d’espaces de bureaux flexibles. En Grande-Bretagne, la demande d’espaces de bureaux flexibles a augmenté de pas moins de 82% par rapport à la période pré-Corona. À noter que 20% de la demande de bureaux en 2021 provenait d’entreprises qui travaillaient autrefois à domicile et qui cherchent désormais de l’espace flexible.
Un certain nombre d’utilisateurs moyens choisissent à court/moyen terme des espaces flexibles afin de répondre à la tendance du retour au bureau.

Loyers
L’an passé, le déficit d’emplacements de choix a fait grimper le loyer de tels bureaux de qualité de 2,2% en moyenne. L’indexation des loyers contribue à l’augmentation des loyers, tout comme les frais de construction croissants. Ceci se fera encore plus sentir dans un avenir proche, et pas uniquement pour les endroits privilégiés.
L’augmentation la plus élevée des loyers a été enregistrée à Munich (+18,4%), Oslo (+12,2%) et Amsterdam (+11%). Les loyers ont par contre diminué à Francfort (-7,2%), Cologne (-4,5%) et Barcelone (-1,8%).

La qualité prévaut
De nombreuses organisations internationales continuent à considérer le bureau comme important, et cherchent des bureaux de haute qualité dans des endroits privilégiés avec les meilleures infrastructures. Google a ainsi emménagé cette année dans le complexe HUB Varsovie de Ghelamco et le Terminal St. John’s à New-York, une preuve concrète de la confiance dans le travail au bureau après la pandémie.
Savills perçoit une demande croissante des utilisateurs vers des conditions de location plus flexibles et des espaces de bureaux de même type. Les locataires escomptent plus de facilités d’utilisation et désirent acheter des bureaux « plug & play », soit via un opérateur flexible soit via un espace aménagé par le bailleur.
Les locataires demandent aujourd’hui des bureaux « best-in-class », ce qui implique les meilleurs scores en matière de durabilité, en conséquence des intentions des entreprises mais aussi de la demande de leurs employés.

Eduard Codde
18-07-2022