FRNL | | NewsBibliothèqueAgendaNewsletterJobsAdvertisingContact |
  
Accueil » News » Accès internet à des vitesses variables

Accès internet à des vitesses variables

(photo: <a href='https://nl.123rf.com/profile_sashkin7'>sashkin7</a> - 123RF)
(photo: sashkin7 - 123RF)

L'accès à internet est désormais monnaie courante pour les entreprises aussi-bien que pour les particuliers. De plus, on trouve tout à fait normal d'avoir accès à internet partout. Mais l'accès est une chose, la vitesse de la connexion de données en est une autre. Selon un constat récent, les vitesses de transmission de données en Flandre sont beaucoup plus élevées qu'en Wallonie et à Bruxelles, tant pour l'accès Internet fixe que mobile. En général l'accès à internet par un réseau mobile offre une vitesse de transmission de données de 48,88 Mbps. Pour une connexion fixe, le débit monte jusqu’à 72,90 Mbps. C’est le constat de Ookla, l'entreprise à l'initiative de Speedtest.net. Les chiffres datent du troisième trimestre de l’année et représentent la médiane. Selon les opérateurs et les régions, pas mal de différences font surface.

L’accès mobile avec une vitesse de 48,88 Mbps nous met sur une 29ième place au niveau mondial. Si nous nous limitons à l’Europe Occidentale, nous nous classons cinquième après les Pays-Bas (84,59 Mbps), la Suisse (71,76 Mbps), le Luxembourg (69,81 Mbps) et l'Autriche (49,98 Mbps). La plus grande vitesse de transmission de données est offerte par Telenet/Base avec 56,82 Mbps chez Base ou 56,73 Mbps chez Telenet. En pratique il s’agit du même réseau et du même opérateur. Proximus arrive à 53,58 Mbps, la que Orange est le moins vite avec 39,09 Mbps.

Pour l’accès par une connexion fixe, la médiane se situe à 76,55 Mbps. La Belgique occupe ainsi une sixième place en Europe Occidentale. Devant nous : la Suisse (104,58 Mbps) et l'Espagne (101,10 Mbps), suivies par les Pays-Bas (93,2 Mbps), le Luxembourg (89,24 Mbps) et la France (75,47 Mbps).

Accès internet plus rapide en Flandre qu’en Wallonie
Ookla a constaté une différence assez importante entre les régions. En Flandre, à l'exception du Limbourg, les provinces dépassent allègrement les 50 Mbps pour l’accès mobile. En Wallonie les vitesses sont nettement plus basses, surtout dans la province de Luxembourg (28,40 Mbps) et de Namur (28,71 Mbps). Un constat similaire a été fait pour l’accès par connexion fixe. En Flandre, la médiane se situe en à 87,02 Mbps. Pour Bruxelles, la vitesse descend à 60,40 Mbps, et la Wallonie doit se contenter avec 55,66 Mbps.

En Flandre, toutes les provinces atteignent une médiane de 84 à 90 Mbps. Le Limbourg fait encore un peu plus vite avec sa médiane de 90,07 Mbps. Pour la Wallonie, le Brabant Wallon se place en tête avec une médiane de 60,15 Mbps, suivi par Namur (58,90 Mbps).

Les champions de vitesse
En ce qui concerne l’accès mobile à l’internet, les Emirats Arabes Unis (EAU) se couronnent comme champion de vitesse avec une médiane de 130,19 Mbps, suivis par la Norvège (107,50 Mbps) et la Corée du Sud (98,93 Mbps).

Mondialement l’accès fixe offre une vitesse de transmission de données encore plus vite. Le top 3 mondial se trouve à Singapour (188,11 Mbps), la Thaïlande (173,44 Mbps) et Hong Kong (170,48 Mbps).
Eduard Codde
22-12-2021