FRNL | | NewsBibliothèqueAgendaNewsletterJobsAdvertisingContact |
  
Accueil » Bibliothèque » L’edge computing est l’affaire des services IT et facilities

L’edge computing est l’affaire des services IT et facilities

A la lumière de l’augmentation des applications cloud et 5G, l’edge computing – ou informatique en périphérie du réseau – gagne en importance. Ce choix technologique est aussi lié à une approche pratique : l’implémentation physique des armoires de commutation. « A l’instar de l’aspect technologique, l’installation physique est critique pour l’entreprise. Le rôle du facility manager est aussi important, bien que différent, que celui de son collègue IT », déclare Koen Van Hende de Rittal Belgium.

« Bien souvent, il s’agit de conserver une puissance informatique suffisante, la plus proche possible de l’application ou de l’environnement de production, et non d’externaliser les données vers un centre de données. L’edge computing va généralement de pair avec la configuration supplémentaire d’une armoire de données et l’implémentation de la 5G », explique Koen Van Hende, product manager IT infrastructure, Cooling, Power Distribution & Monitoring chez Rittal Belgium. A quelles exigences de protection les armoires de commutation doivent-elles répondre pour l’edge computing ? « Plusieurs critères comme une résistance à la poussière et à l’eau, la ventilation, l’efficacité énergétique, … sont évidents. Fournir une solution clés en mains est difficile. A la base de chaque projet IT se trouvent deux questions fondamentales : sur quel site le coffret doit-il être installé et quels composants va-t-il héberger ? Il revient ensuite à Rittal de proposer une solution adéquate », poursuit Koen Van Hende. « Nous commençons toujours par une analyse de l’environnement devant accueillir l’armoire de commutation. Dans un environnement existant, c’est souvent complexe mais rarement insurmontable. Divers facteurs jouent un rôle. Dans un entrepôt logistique, par exemple, l’armoire doit être IP55. Si les composants actifs sont peu nombreux, un ventilateur IP55 suffira. Parfois, un petit local séparé est prévu pour le réseau et l’IP55 n’est pas nécessaire, même pour le refroidissement. » ...


... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article  ... pour lire la suite, téléchargez gratuitement le PDF de cet article


14/06/2021
ICT et Télécom
 



Autres nouvéautés
Beddeleem pose les cloisons amovibles pour SECUREX HQ
| 24/09/2021
Rejoignez Nestlé en choisissant un bureau à domicile ergonomique
| 23/09/2021
Ça bouge sur le marché du catering
| 23/09/2021
Une étude d’Idewe révèle des informations intéressantes sur la nouvelle manière de travailler
| 22/09/2021
Principaux types de personnalité sur le lieu de travail
| 22/09/2021

Voir toutes les news